Anti-Corruption Certification

To get certified

GTT (Gaztransport et Technigaz), société d’ingénierie spécialisée dans le développement de technologies de confinement pour le stockage et le transport du GNL (Gaz Naturel Liquéfié), a obtenu la certification ISO 37001 en octobre 2018.

Comment communiquer efficacement en interne, sur l’importance et les enjeux du système de management anti-corruption d’une entreprise ?

L’impulsion a été donnée par le Président-Directeur Général, Philippe Berterottière, qui dès 2016, a régulièrement communiqué auprès de tous les salariés du groupe GTT, concernant les nouvelles exigences légales en matière d’éthique et de lutte anti-corruption qui ont conduit en 2016 au renforcement du dispositif éthique en vigueur au sein de la Société depuis 2014.

Depuis 2017, d’importantes campagnes de sensibilisation et de formation sur les risques de la corruption ainsi que sur les nouvelles règles et procédures mises en place par GTT ont également été déployées au sein de l’entreprise.
Ainsi, en juin 2018, 86% des collaborateurs avaient suivi la sensibilisation, dont 88% des collaborateurs les plus exposés au risque de corruption.

Enfin, l’obtention de la certification (et son maintien) est depuis cette année l’un des critères d’intéressement pour les salariés.

En quoi la certification ISO 37001 est-elle un atout commercial pour GTT ?

La certification à la norme ISO 37001 (norme connue de tous) est un avantage compétitif ; elle représente une garantie pour nos clients et ceux de nos filiales à l’étranger, dans un contexte international très règlementé. La certification contribue à améliorer notre offre à nos clients, ce à quoi les collaborateurs de GTT sont très attentifs.
Compte tenu du caractère critique de cet enjeu, la Société a décidé début 2018 de se doter d’un Système de Management Anti-Corruption, selon le référentiel ISO 37001.

Comment avez-vous pu concevoir et mettre en œuvre les exigences de la norme ISO 37001 si rapidement ?
Le délai imparti était certes ambitieux (l’objectif que nous nous étions fixés était l’obtention de la certification ISO 37001 avant fin 2018), mais la nomination d’une équipe dédiée a permis de mettre en place un processus anti-corruption, unique et centralisé, afin de mieux piloter sa mise œuvre.

Quels étaient les challenges ?

Le challenge pour GTT fut de trouver la bonne adéquation entre les niveaux de risques de corruption identifiés et les mesures à mettre en œuvre pour mitiger ces risques : il s’agissait, en effet, de mettre en place un dispositif efficace et effectif, permettant à la société de garder l’agilité nécessaire à la conduite de ses activités, tout en respectant les exigences légales et normatives. Une condition sine qua non pour obtenir l’adhésion des collaborateurs!

Aujourd’hui, l’issue favorable de ce projet d’entreprise avec l’obtention de la certification ISO 37001 est tout à fait satisfaisante. Un autre challenge s’offre maintenant à nous: renforcer et maintenir notre Système de Management Anti-Corruption.

 

Search

You want to share an idea:

Follow Experts

Give us your email to be notified of the latest posts.